L’aéroport International de Genève

L’installation d’un aéroport au Nord de la ville de Genève a été votée et approuvée par le Grand Conseil de la République et canton de Genève en Octobre 1919.

C’est ainsi, qu’atterrit  sur le site le premier avion en Septembre 1920.

Ainsi avec son développement, les premières lignes commerciales de Genève commencent à opérer avec les vols à destination de Lyon, Lausanne-Paris et Zurich-Munich-Nuremberg en 1922.

Le premier vol international fut lancé en mai 1947 avec le vol à destination de New York effectué par la compagnie aérienne Swissair avec un Douglas DC-4.

Bien que l’aéroport continue son développement, la compagnie aérienne Swissair décide de se retirer de l’aéroport dès le début de l’hiver de 1996 n’opérant qu’un seul vol intercontinental à  destination de New York. Toutefois, depuis 2010, l’aéroport dessert plus de 105 destinations à travers le monde.

Côté infrastructure, une nouvelle aérogare, remplaçant l’original de l’aéroport a ouvert ses portes et a été mis en service en mai 1949.

Toutefois, cette aérogare qui a une capacité maximal de 300 000 passagers par an n’a pu contenir tous les usagers de l’aéroport 5 ans après sa mise en service, sera remplacer par l’actuel terminal qui a été inauguré en mai 1968.

Elle sera par la suite reconvertit en  terminal pour accueillir les vols charters.

La nouvelle aérogare quant à elle a une capacité maximale de 5 millions de passagers par an, capacité atteinte en 1985. Pour le bon fonctionnement de l’aéroport, cette aérogare a été améliorée et agrandie aux fils des ans afin de pouvoir accueillir tous les usagers de l’aéroport. Ainsi les travaux de rénovation et de modernisation se sont succédés durant les années 1990 et 2000.

Et pour pouvoir répondre aux besoins des accords de Schengen de la Suisse, les travaux d’amélioration et d’agrandissement ont été maintenus jusqu’en 2015.

Ainsi, une extension du côté Ouest de l’aérogare a débuté en 2007. Et avec l’entrée de la Suisse dans l’espace  Schengen en 2008, des aménagements ont été effectués afin de séparer les vols provenant et à destinations de ses espaces dites Schengen des vols provenant et à destination des autres pays. Ces vols ont ainsi leurs propres zones d’embarquements.

Les frais de ces aménagements qui répondent à  l’One Stop Security et Schengen s’élevant à  60 millions de francs suisses ont été entièrement couverts par l’AIG.

Même si l’aéroport fait partie des aéroports les plus fréquentés du monde, il ne dispose que d’une seule piste bétonnée. Cette piste de 3 900 m a été en service depuis les années 1960.

Toutefois ce n’est pas la seule piste de l’aéroport qui dispose de piste en herbe et en tarmac et pour optimiser l’utilisation des pistes de l’aéroport, un système de planification Airside a été mis en place.

Ceci permettra d’augmenter la capacité de la piste sans avoir à l’allonger. Et pour pouvoir réaliser tous les travaux d’amélioration de l’aéroport, des travaux concernant la piste et l’aile Est sont en cours d’étude et prévus s’achever en 2020.

L’aéroport International de Genève est sous la direction de Genève Aéroport.

C’est une entité publique avec un conseil d’administration en charge des décisions à prendre concernant les intérêts et le bon fonctionnement de l’aéroport. Comme l’aéroport soutient activement les sportifs de haut niveau, il a obtenu le titre de Swiss Olympic. Un label décerné aux sociétés qui accueillent chez eux les sportifs qui vont devenir des élites dans le monde du sport.

Avec 58 compagnies aériennes qui opèrent dans l’aéroport international de Genève, l’aéroport dessert des vols régionaux, nationaux et internationaux tout au long de l’année et en saison.

Les usagers de l’aéroport ne cessent de s’accroître au fil du temps, que le nombre de passagers enregistrés en 2018 a atteint les 17,7 millions, soit 6,25 % de plus que le nombre de passagers en 2016.

L’aéroport et la société publique Genève Aéroport emploient 1037 collaborateurs avec plus de 200 différents emplois disponibles.

Et grâce à l’aménagement de l’aéroport qui contribue à la protection de l’environnement et de la biodiversité, l’aéroport fait partie des 308 entités du monde certifiées par la Fondation Nature & Économie.

Facile d’accès, il est possible de se rendre à l’aéroport en prenant l’autoroute A1. Vous pouvez également utiliser les transports en  commun.

Le stationnement à l’aéroport international de Genève

Le plus grand problème des grands aéroports du monde est sans doute le parking. Cependant, comme tous ces aéroports, l’aéroport international de Genève possède son propre parking, pour faciliter le passage de ses usagers à l’aéroport. Ainsi, l’aire de stationnement de l’aéroport est divisée en place de parking selon la durée de stationnement.

Le parking longue durée ou le parking P1  est destiné pour les personnes qui vont garer leur voiture dans le parking de l’aéroport pour une durée de plus de 1 jour. C’est un emplacement couvert avec un accès direct au terminal principal. C’est aussi le parking le plus pratique des tous les parkings de l’aéroport avec 666 places disponibles sur 2600. Le tarif varie selon la durée mais pour 1 jour de stationnement vous aurez à payer 35 CHF, 185 CHF pour une semaine et 381 CHF pour deux semaines. Le parking P1 est situé au niveau 3 de l’aire de stationnement.

Il y a également le parking P26 qui est aussi destiné aux stationnements de longue durée. Il propose 80 places disponibles sur les 850 existantes. Partiellement couvert, cet emplacement est situé sous le Geneva Arena, au niveau 2. Il se trouve à 10 minutes à pied du terminal principal de l’aéroport. C’est l’un des parkings le moins cher de l’aéroport avec 30 CHF pour une journée, 75 pour 4 jours, 120 pour une semaine et 221 CHF pour une durée de deux semaines.

Le, parking P51 est aussi disponible pour les stationnements longue durée si les autres sont plein. Se trouvant à 500 m du terminal principal, ce parking couvert dispose de 277 places disponibles sur 1400. Faisant partie des emplacements les moins chers de l’aéroport, il propose un tarif de 30 CHF pour une journée, 120 CHF pour une semaine et 211 CHF pour deux semaines.

Le parking P20 quant à lui est un parking couvert se trouvant dans le secteur Français de l’aéroport. Il convient également aux stationnements de longue durée. Il met à la disposition des usagers de l’aéroport 123 places sur les 214 existantes. Côté tarif, il est assez abordable avec 5 CHF pour une heure de stationnement, 35 CHF pour un jour et 185 pour une semaine.

Les parkings P33-32, en continue avec le CFF est un parking pratiquement couvert a 73 places disponibles sur 300. Le coût de 4 heures de stationnement est de 10 CHF tandis qu’une semaine vous coûtera 170 CHF.

Si vous pensez ne pas rester plus d’une journée dans l’enceinte de l’aéroport, vous pouvez opter pour le parking P2. C’est un emplacement dédié aux stationnements de courtes durées ne dépassants pas les une heure avec un accès direct au terminal principal de l’aéroport. Avec 147 places disponibles, les 5 premières minutes de stationnements sont gratuites. 30 minutes de stationnement vous coûteront  3CHF et une heure 5 CHF.

Si vous conduisez une deux roues, sachez que l’aéroport a un emplacement spécial pour vous, le parking P1-MV. Pratiquement couvert, cet emplacement dispose de 360 places de parking avec 4 espaces de chargement pour les appareils électriques. Cet emplacement est totalement gratuit.

Il est à noter que  les informations concernant le stationnement à l’aéroport international de Genève changent au fil du temps selon les disponibilités.

Pour régler votre frais de parking, l’aéroport dispose de caisses automatiques et de bornes où vous pourrez payer par espèces ou par carte bancaire selon vos moyens.

Trouver une place de parking autrement avec Clean-parking.com

Il arrive que même si les places disponibles des aires de stationnement des aéroports sont nombreuses, elles ne sont pas toujours suffisantes pour prendre en charge tous les véhicules des usagers de l’aéroport. Tel est le cas des parkings de l’aéroport de Genève, il arrive que les places soient rapidement saturées à cause de l’affluence des usagers de l’aéroport. Pour remédier au problème de parking des aéroports, clean-parking a ouvert en 2010

Clean-parking.com à 10 années d’expériences avec 200 places très sécurisées afin de garantir la satisfaction de ses clients.

En effet, l’aire de stationnement de clean-parking,com est close avec un accès réglementé afin d’éviter les tentatives de vols. Il est donc impossible d’y entrer sans avoir un des gardiens qui vous ouvre.

L’aire de stationnement est sous surveillance vidéo 24 h/24, 7j/7.

D’autre part, clean-parking,com met à la disposition de ses clients un système de navette gratuite.

Avec cette navette, les clients de l’agence effectueront le trajet du parking à l’aéroport et de l’aéroport au parking sans se fatiguer en trimballant derrière eux leurs bagages, ou encore en effectuant le trajet à pied avec des enfants.

Il arrive que les clients de clean-parking,com soient fatigués de leurs voyages, qu’ils aient besoin d’un endroit où passer la nuit avant de reprendre la route de leur maison.

Clean-parking.com travaille en étroite collaboration avec différents hôtels se trouvant à proximité de l’aéroport, il est plus facile pour les clients de l’aéroport de trouver une chambre.

Côté tarif, clean-parking.com propose les places de parking au meilleur rapport/qualité avec un service de qualité.

Patrick Legallais

Pin It on Pinterest

Share This